Chapitre 4

Parler à la personne mourante

Vidéos
les mourants ont souvent besoin d'en parler.(3:22)Video transcript

« J’ai découvert des façons anciennes et nouvelles de me tenir au chevet de mon mari. Parfois, c’est une activité banale, par exemple lui lire un de nos livres favoris, comme nous le faisons depuis notre lune de miel. »

Il n’y a pas de façon idéale de parler avec un proche qui est mourant. Chacun a besoin d’un accompagnement particulier en fin de vie :

•           Certains parlent ouvertement de leur maladie ou de leur mort, d’autres pas; d’autres encore oscillent entre les deux.

•           Certains aiment avoir beaucoup de visiteurs; d’autres préfèrent n’en voir que quelques-uns.

•           Certains participent aux décisions relatives à leurs soins. D’autres préfèrent que des membres de la famille parlent en leur nom.

Envisagez des façons de créer des souvenirs qui aideront la famille à vivre son deuil. Parler des événements du passé ou d’autres choses qui la préoccupent peut aider la personne mourante à apporter une contribution utile à sa famille.

Plutôt que de forcer la personne mourante à discuter de son décès ou de sa maladie, invitez-la à parler si le cœur lui en dit. Respecter la façon dont la personne veut mourir et son désir de mettre fin à une conversation est une marque de délicatesse et de soutien.