Chapitre 2

Profiter au maximum du temps qui reste

Vidéos
Nous avons eu le temps de vivre avec le cancer de mon père.(3:22)Video transcript
Je ne voulais pas vivre un deuil avant la mort de mon mari: je voulais qu'on profite du temps qu'on avait ensemble. (3:22)Video transcript
Le centre palliatif est devenu notre 'chez-nous' et on nous a laissé de l'espace pour l'intimité.(3:22)Video transcript

« Nous ne savons pas exactement combien de temps il lui reste. Notre mariage officiel a lieu dans quelques mois, mais nous avons décidé d’organiser une cérémonie intime au chevet de ma mère, avec quelques parents et amis. »

Parfois, nous sommes forcés de modifier nos plans et de nous montrer créatifs. Il peut encore rester du temps pour créer de beaux souvenirs :

•           Planifiez une sortie en famille à un endroit qui revêt une signification particulière.

•           Organisez la fête d’anniversaire à l’hôpital.

•           Préparez une fête-hommage.

La planification de ces déplacements et événements doit tenir compte de l’avis de la personne mourante et de celui du personnel soignant, pour assurer le confort et la sécurité du patient. Le personnel pourra s’assurer :

•           que la douleur sera bien contrôlée;

•           que les proches aidants ne courent pas de risque en s’en mettant trop sur les épaules.