Chapitre 1

Quand la vie ne s’améliore pas

Les situations suivantes présentent un risque d’enfermement dans le deuil :

•           Vos périodes de tristesse et de solitude ne perdent ni de leur intensité ni de leur fréquence.

•           L’intervalle entre les moments d’intense chagrin n’augmente pas.

Si vous ne commencez pas à ressentir le moindre signe d’amélioration dans les six à neuf mois qui suivent le décès, vous aurez peut-être besoin d’une aide supplémentaire pour surmonter votre deuil.