Chapitre 3

Sortir seul

« C’est vraiment malaisant de sortir avec un couple d’amis avec qui nous faisions des « activités de couples ». Souvent, je sens que je vais être de trop, à tel point que j’annule tout simplement notre rendez-vous. »

Il est normal de ressentir beaucoup de stress et d’anxiété à l’idée d’une soirée au restaurant ou chez des amis après le décès de votre partenaire. Il peut aussi être accablant de recevoir des amis et des membres de la famille chez soi.

« À la fête, tout le monde était accompagné. Ils sont bien plus heureux que moi. »

Le fait de vous comparer aux autres risque de vous donner plus de mal à faire face à votre nouvelle vie. Rappelez-vous que si vos amis vous invitent, c’est parce que vous leur tenez à cœur.

« Je ne veux pas rester toute seule, mais je ne veux pas non plus être avec les autres! »

L’idée d’être la seule personne non accompagnée à un souper de famille ou à une soirée peut vous effrayer. Trouver de nouvelles façons de socialiser peut s’avérer très exigeant surtout quand une activité qui, auparavant, vous donnait de l’énergie devient plutôt épuisante. Votre première sortie en solo après le décès de votre partenaire sera la plus difficile. Malgré vos craintes, vous devrez un jour vous pousser à agir. Vous ressentirez peut-être beaucoup d’anxiété, mais on constate souvent qu’une fois arrivé à un événement, tout devient plus facile.