Chapitre 1

Un air de famille

« Ma tante me rappelle tellement ma mère par sa façon de parler, ses manières, la forme de son visage… Chaque fois que je la vois, ça fait remonter toutes sortes d’émotions. »

Souvent, les membres de la famille n’ont pas conscience qu’ils vous rappellent la personne disparue. Même si vous aimiez les réunions familiales, celles-ci peuvent devenir des déclencheurs d’émotions. Vous pouvez décider d’en parler ou non avec ces personnes.

« Je vois le sourire de mon mari sur le visage de mon fils. Je suis contente de voir qu’un aspect de mon mari survit dans mon fils, mais ça me fait beaucoup souffrir. »

Parfois, le déclencheur est un groupe de personnes, par exemple un souper en famille.

Avez-vous besoin de temps avant de renouer avec la famille?

Devez-vous trouver le courage de faire acte de présence?

Avec le temps, ces déclencheurs deviendront peut-être des signes de réconfort et d’attachement.

Il peut être très difficile de décider du moment propice pour renouer avec la famille. Il y a des cas où a beau mûrir soigneusement sa décision, les choses s’éclairciront seulement lorsqu’on se présentera. Le bon côté des choses, c’est qu’il est plus facile d’avoir l’heure juste lorsqu’on se présente que lorsqu’on s’imagine comment les choses se passeront. En général, le plus difficile est de se présenter à ces rencontres.