Chapitre 1

Des torrents de chagrin

« Tout allait bien jusqu’à notre anniversaire de mariage, mais là, j’ai pleuré sans arrêt pendant quelques jours. »

Quand les nuages déversent soudainement une quantité extrême de pluie, on dit qu’« il pleut à torrents ». Ces pluies torrentielles causent parfois des inondations. De temps en temps, les émotions qui accompagnent le deuil nous inondent de torrents de chagrins intenses et répétés. Ce phénomène se produit généralement au milieu de la première année qui suit la perte.

Un tel torrent peut causer tout un choc. Il survient généralement quand nos sensations de torpeur s’estompent et que le dégel de nos émotions commence. Habituellement, la fréquence et la gravité des torrents de chagrin diminuent avec le temps. Certains souvenirs, des occasions difficiles ou des événements spéciaux comme une naissance ou un mariage peuvent déclencher un puissant torrent de chagrin longtemps après le décès.