Chapitre 3

Parler de cette perte à ma famille

Les membres de votre famille vont parler de ce décès à leur façon. Pour vous renforcer et vous rapprocher les uns des autres, abordez les sujets suivants :

•           la nature de votre perte;

•           la personne disparue et ce qu’elle signifiait pour vous;

•           la façon dont la famille a fait face à des pertes par le passé.

Parler de la perte : trois problèmes courants

1. Refuser de parler.

« N’en parlons plus. Le passé, c’est le passé. »

Vous pourriez répondre à cela : « Je veux que tu saches que je respecte ton droit au silence. Mais moi, je veux en parler et j’aimerais en discuter avec toi quand tu voudras. »

2. Rappeler constamment un aspect bouleversant de la maladie.

« Je n’arrête pas de penser à toute la douleur qu’il a vécue à la fin. »

C’est normal de revivre les événements difficiles; en général, ce flux de souvenirs s’estompe avec le temps. S’il persiste, des services de counselling pourraient être nécessaires.

3. Jeter le blâme sur quelqu’un.

« Tu aurais dû l’amener chez le médecin bien avant. »

Gardez-vous de tout blâme irréaliste et sans fondement. Cette distorsion de la réalité peut avoir un effet destructeur sur vous et sur votre entourage. Une réponse possible ici serait : « Je sais que tu es en colère, mais il faut être réaliste. Cette situation ne réjouit personne. On aurait peut-être tous agi différemment si on avait su ce qu’on sait maintenant. Les décisions qu’on a prises à ce moment-là étaient basées sur les informations dont on disposait. Personne ne peut prédire l’avenir. »