Chapitre 4

À quoi ressemblait votre relation?

« Tout le monde pense que c’était un gars formidable, mais je sais, à son sujet, des secrets qui étaient très lourds à porter. »

Les relations interpersonnelles sont complexes. Il arrive souvent qu’un décès soulève des émotions contradictoires. Le deuil d’une relation fondée sur des années de confiance, de loyauté et de soutien est très différent de celui d’une relation empreinte de colère, de secrets, voire de violence. Les « êtres chers » ne sont pas tous si chers que cela.

Vous pourriez ressentir des émotions contradictoires si votre relation a été difficile. On essaie alors de donner un sens à des expériences troublantes ou à des paroles dures. Vous pourriez aussi constater que vous êtes en deuil des espoirs et des rêves qui ne se réaliseront jamais.

« Elle était si gentille, si attentionnée. Comment vais-je survivre sans elle? »

Quand on a vécu une relation exceptionnellement intime, on se sent perdu sans la personne décédée. Son absence physique nous force à acquérir un nouvel ensemble de compétences. Parfois, il faut acquérir de nouvelles habiletés, comme conduire, cuisiner ou équilibrer un budget. Mais certaines habiletés sont plus subtiles, comme la capacité de gérer les situations sociales compliquées dont la personne décédée avait coutume de s’occuper.