Chapitre 3

Les questions d’ordre spirituel et religieux

Vidéos
Notre foi nous a aidés à faire face à la situation.(3:22)Video transcript

Le décès d’un être cher peut ébranler vos convictions spirituelles et religieuses. En particulier, votre foi pourrait être remise en question si la personne était jeune ou que son décès était inattendu. « Pourquoi un être suprême aimant laisserait-il une telle chose se produire? », peut-on se demander. Quelques-uns en viennent à abjurer leur foi, une décision qui risque d’avoir des conséquences douloureuses si elle entraîne la perte de l’appui d’une communauté religieuse ou spirituelle.                                                

En revanche, beaucoup de gens trouvent un réconfort dans la foi lors de la perte d’un être cher. Cette expérience a pour effet de renforcer et d’enrichir leurs convictions.

Si vous doutez de votre foi, il serait bon d’en parler à un membre de votre groupe confessionnel ou à un conseiller spirituel.